Qu’est-ce que la maladie du sanglier ?

Qu’est-ce que la maladie du sanglier ?

La maladie du sanglier ou d’Aujeszhy est un virus très dangereux pour les animaux, mais il n’est pas transmissible à l’être humain. Cette maladie reste rare, elle est mortelle pour les chiens. Ces dernières semaines, plusieurs cas sont détectables dans trois élevages de sangliers dans l’Allier (Rhône-Alpes, Auvergne) d’après le président de l’Organisation mondiale de la santé animale.

Une maladie très contagieuse

Elle touche essentiellement les porcs, les sangliers, elle n’est pas transmissible à l’homme, mais reste mortelle pour les chiens. Les chasseurs sont inquiets tout comme les éleveurs de porcs, de sangliers. Il n’existe pas de traitement pour éradiquer cette maladie. Lorsqu’un porc est infecté, il reste porteur du virus à vie et il le transmet à ses congénères via la salive, les sécrétions génitales, nasales. Les symptômes varient, problèmes respiratoires, troubles neurologiques, reproductifs avec un taux de mortalité de 2%.

Le virus est mortel pour les chiens. L’issue est fatale pour eux s’ils contractent la maladie, ils meurent en 48, 72 heures. Bien que très contagieuse, cette maladie est rare. Il existe un vaccin pour les porcs. Dans les années 80, il a permis d’éradiquer la maladie dans les élevages en France.

point geometrique

Des cas détectés récemment en France

La maladie du sanglier atteint trois élevages. La contamination à travers la clôture avec des espèces sauvages, des sangliers est inquiétante. Dès qu’elle concerne un animal, tout l’élevage peut être abattu, car la maladie est extrêmement contagieuse.

Ce qui reste un coup dur pour la filière porcine. Les chasseurs sont inquiets tout comme les éleveurs. Ils appellent à la vigilance pour leurs chiens, quatre sont morts en Dordogne en décembre dernier après une contamination par le virus. En 2019, des cas avaient été détectés dans les Alpes-de-Haute-Provence, ce qui avait conduit à l’abattage de l’élevage. Même si la maladie reste rare, elle continue de circuler en France épisodiquement. Cette pseudo-rage, la contamination se fait de façon directe, on peut la retrouver dans le fumier, les sols.