Éviter les ponts thermiques, les trucs et les astuces

Rédigé avec amour par : Jennifer Larcher
Article publié le : 13 Nov, 2023

Les ponts thermiques sont connus comme étant des points faibles dans l’isolation. Aujourd’hui, les économies d’énergie sont un véritable enjeu. C’est plus que jamais nécessaire de détecter, de traiter les ponts thermiques, car ils sont responsables d’importantes déperditions d’énergie dans le logement. Ils créent de l’humidité, des courants d’air, de l’inconfort.

Grâce à certaines techniques, on peut y remédier. Les ponts thermiques laissent rentrer l’air dans la maison. On distingue deux types de ponts thermiques, le linéaire et le ponctuel.

Une isolation spécifique pour éviter les ponts thermiques

Le pont thermique linéaire apparaît à la jonction de deux parois, entre une fenêtre et un mur, une dalle et un balcon. Plus il est important et plus la déperdition de chaleur est conséquente. Le pont thermique ponctuel apparaît en l’absence d’isolation, coffre de volet roulant, prises électriques. Aujourd’hui, la réglementation impose le traitement de ces derniers dès la construction des logements.

Les bâtiments anciens sont souvent construits avec des fenêtres et un simple vitrage, ce qui va créer un vrai inconfort. Le froid va entrer. Les malfaçons peuvent aussi être la conséquence de versions ponctuelles. Lorsque dans une maison, les ponts thermiques sont présents, on est obligé d’augmenter le chauffage. Ils peuvent représenter 5 à 10 % de perte de chaleur.

Si vous ne les traitez pas, il y aura une augmentation de la facture d’énergie.

La réglementation thermique de 2020

Elle a fixé des valeurs pour ces derniers. Les constructions récentes doivent respecter les normes. Les constructeurs ont à leurs actifs plusieurs solutions. Si vous ressentez le froid, l’humidité, c’est que les ponts thermiques sont présents. De la condensation va se produire, ce qui aura tendance à optimiser sur le long terme les mauvaises odeurs, les moisissures. Il va y avoir des déperditions de chaleur.

Lire aussi  Le matelas Bultex vous permet-il de bien dormir ?

Ils peuvent se manifester aisément sur l’ensemble du mur. L’été, c’est aussi un problème. L’air chaud va s’infiltrer par les ponts thermiques et les températures vont grimper. En passant la main sur le mur, si vous sentez une différence de température, vous êtes quasi sûr d’être en présence d’un pont thermique.

La meilleure façon de les traiter reste la prévention. Si les défauts sont conséquents, il est bien sûr indispensable de faire appel à un professionnel. Vous pouvez également calfeutrer les fenêtres, installer des bandes adhésives, un bas de porte, de la mousse expansive dans les fissures. Ils peuvent être colmatés, tout va dépendre de leurs ampleurs.

Rédigé par Jennifer Larcher

Rédactrice depuis de nombreuses années, je n'hésite pas à partager tous les sujets que j'apprécie.

Continuez la lecture dans la catégorie Maison

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This