Vous avez subi un sinistre et vous attendez l’assureur afin qu’il puisse estimer le montant de l’indemnisation. L’assureur va mandater un expert. Il a pour mission de répertorier tous les dommages tout en prenant compte de la vétusté des lieux s’il s’agit de votre habitation. Les données seront transmises à la société d’assurance. Vous devez avant le passage de l’expert réaliser un état des lieux, noter avec précision tous les dommages.

L’état des pertes lors d’une expertise pour sinistre

Avec ce document, l’expert pourra constater tous les dommages que votre habitation a subis. Il vous demandera de fournir des factures du mobilier, des objets. Des photos peuvent aussi être d’un grand secours. L’expert va calculer le pourcentage de vétusté et mettre en place un montant à verser immédiatement et celui à transmettre plus tard. Lorsque vous avez subi des pertes, il est important de laisser en place tous les éléments qui ont été détruits afin que l’expert puisse évaluer correctement leur valeur, les mesures adaptées. Si vous êtes d’accord avec les conclusions de l’expert, le montant estimé, il vous fera signer un accord qui sera transmis à votre assurance.

Si vous refusez l’accord, voici ce qui se passera

Il peut arriver que vous ne soyez pas d’accord avec les conclusions de l’expert. Il faut prendre en compte que la contre-expertise reste à vos frais sauf si vous bénéficiez d’une garantie « honoraires d’expert » dans votre contrat. Après tout sinistre, l’expert est bien souvent attendu avec une grande fébrilité, car c’est lui qui va déterminer la somme que vous allez toucher en compensation des dommages subis. Outre l’habitation, un sinistre peut être constaté sur une voiture. Dès lors que les dommages sont garantis selon les conditions du contrat d’assurance, l’expert est tenu de faire une expertise et une offre d’indemnisation. 

Lire aussi  Installer des panneaux solaires pour faire face à l’augmentation du prix de l’électricité

Qu’il s’agisse d’un dégât des eaux, d’un incendie, d’un accident, d’un cambriolage, d’une catastrophe naturelle, il est impératif de déclarer à votre assureur le sinistre afin d’espérer une indemnisation du préjudice subi. Avant la venue de l’expert, réunissez bien tous les documents qui pourraient vous aider à obtenir la meilleure indemnisation.