Température sous le bras
Santé

Température sous le bras : une vraie alternative pour la prise qui est très intéressante

Contrairement aux idées reçues, vous n’êtes pas obligé de prendre la température dans la bouche ou l’anus, voire d’utiliser un thermomètre frontal ou celui pour les oreilles. Il existe une autre technique qui est très efficace si vous suivez bien tous les conseils. Cela évite de commettre des erreurs préjudiciables. Pour la prise de la température sous le bras, vous devez par exemple ajouter 0.9 degré au chiffre qui a tendance à s’afficher. 

Comment effectuer la prise de la température sous le bras ?

Vous devez vous asseoir, cela permet d’être confortablement installé. Pour prendre la température sous le bras, il suffit de positionner l’embout de votre thermomètre au niveau de l’aisselle et d’abaisser le bras au niveau du thorax. Vous patientez ensuite 60 secondes pour que le résultat puisse être exploitable. Certains appareils peuvent démarrer sans votre intervention pour la prise de la température sous le bras. 

  • Dans certains cas de figure, le thermomètre a tendance à sonner lorsque la température a été prise.
  • Il faudra ensuite se pencher sur le résultat pour savoir si vous avez éventuellement de la fièvre.
  • Depuis le début de la crise sanitaire, les Français sont nombreux à se documenter sur la fièvre puisqu’il s’agit de l’un des symptômes du coronavirus au même titre que la grippe. 

Lorsque vous avez entre 36 et 37.5 degrés, les spécialistes estiment que vous n’avez pas de la température. Un léger état fiévreux est pris en compte entre 37.8 et 37.9 degrés, mais, au-delà, vous aurez une hyperthermie. 

Température sous le bras : combien rajouter au chiffre ?

Que ce soit pour une prise dans la bouche, l’anus ou, au niveau du front et de l’oreille, le chiffre n’est jamais le même puisque vous devez l’adapter en ajoutant un petit quelque chose. Au niveau des aisselles, la température est dite normale lorsqu’elle se situe entre 34.7 et 37.3 degrés. Elle sera par contre de 36.6 degrés au niveau de l’anus contre 35.8 degrés dans l’oreille et 35.5 degrés dans la bouche. Vous pouvez constater qu’il y a de vraies disparités qu’il faut impérativement connaître.

Pour la prise de la température, si vous cherchez combien il faut ajouter, sachez que vous devez additionner le chiffre à 0.5 degré si vous êtes plutôt maigre ou 0.9 degré si vous êtes plutôt avec des formes. L’ajout s’adapte donc à l’anatomie du patient, d’où l’intérêt de toujours faire contrôler la température par un professionnel de la santé.