lutter contre les ronflements
Santé

Comment arrêter au plus vite les ronflements ?

Ils peuvent être la cause de nombreux désagréments notamment lorsque l’on partage le même lit. Plus de 45 % des adultes seraient des ronfleurs occasionnels et 25 % des ronfleurs réguliers. De multiples situations peuvent entraîner des ronflements. Il existe heureusement des solutions pour les calmer, des astuces de grand-mère, naturelles, des accessoires, des médicaments, la chirurgie. Les ronflements font partie des troubles du sommeil qui détériorent la qualité de vos nuits.

Pour stopper ces nuisances sonores (ronflements)

Pour éviter les ronflements, il est crucial d’adopter une position favorable au moment du coucher. La position idéale pour éviter les ronflements est de dormir sur le côté. Si vous avez l’habitude de vous endormir sur le dos, les voies respiratoires vont être comprimées, le passage de l’air est bloqué et cela va entraîner des ronflements. L’oreiller anti-ronflement vous oblige à dormir sur le côté. Il rend la position sur le dos très inconfortable. Les ceintures, les sacs anti-ronflement sont des accessoires qui favorisent la position latérale. Les ronflements parfois ne viennent pas de la gorge, mais du nez. Si c’est votre cas, n’oubliez pas de vous moucher et d’utiliser des solutions salines. L’humidificateur d’air est aussi un allié précieux pour soulager les ronflements.

un lit pour dormir

Une bonne hygiène de vie est importante pour lutter contre les ronflements

Certains facteurs peuvent aggraver les ronflements : l’alcool, le tabac, l’obésité, les somnifères, les tranquillisants. Les produits laitiers peuvent aussi provoquer ce type de désagrément, oubliez le verre de lait avant d’aller dormir. Les médecines douces sont très prisées par les consommateurs en quête de naturel. L’acupuncture, les plantes, les huiles essentielles font partie des méthodes qui peuvent réduire les ronflements. Vous pouvez créer votre propre mélange en associant différentes huiles essentielles, 30 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus, 15 gouttes de menthe des champs, 15 gouttes de pin sylvestre, 30 ml d’huile végétale d’amande douce. 

Il existe également des accessoires comme les bandelettes adhésives nasales, les pastilles, les sprays, les bracelets qui émettent une faible impulsion électrique, une bague, une gouttière pour les ronflements très sévères. En cas d’apnée du sommeil et de ronflement très importants, le port d’un appareil CPAV est fortement recommandé. En dernier recours, il vous reste la chirurgie. Les ronflements sont désagréables pour la personne qui dort à côté, mais ils sont aussi nocifs pour le dormeur, car ils nuisent à la bonne qualité du sommeil.

Rédactrice depuis de nombreuses années, je n'hésite pas à partager tous les sujets que j'apprécie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *