Solitudes
Littérature

Critique de Solitudes de Niko Tackian

J’ai été tentée de découvrir le roman de Niko Tackian puisqu’il est largement présent sur Instagram. Je n’ai donc pas été déçue par ce livre écrit pendant la crise sanitaire. Il nous raconte la découverte d’une femme décédée. L’intrigue apporte une vraie tension et elle est facile à lire. 

Une histoire bien ficelée signée Niko Tackian

L’ambiance est quelque peu angoissante, vous aurez tout de même des pointes d’humour qui apportent de la fraîcheur. Ce roman est proposé par les éditions Livre de Poche et Calmann Levy. Si vous connaissez la série Alex Hugo, vous avez sans doute vu l’acteur Samuel Le Bihan que j’ai d’ailleurs apprécié dans le Pacte des Loups. L’ambiance dans le roman Solitudes est un peu similaire. 

Il est important de spécifier que Niko Tackian est le co-créateur de la série avec Franck Thilliez ! Pour ce livre, vous êtes envoyé au cœur du Vercors, l’atmosphère est un peu angoissante et magnifique puisque les paysages sont à couper le souffle. L’auteur a pu recréer une telle atmosphère pour vous donner l’envie de continuer la lecture. 

S’enfoncer dans le Vercors n’est pas rassurant

Lorsque les policiers avancent dans cette neige épaisse et glaciale, vous ressentez l’horreur de la solitude et également la difficulté du milieu. Comme l’équipe, vous êtes à la recherche de la moindre pièce qui permettrait de reconstituer le puzzle. J’ai vécu plusieurs décennies à Villeurbanne et j’ai eu plaisir à découvrir quelques points d’ancrage que je connaissais et que je parcourais pendant mon enfance. 

Les romans qui ont tendance à susciter plusieurs émotions sont toujours très attrayants. Je pourrais donc prochainement lire Respire du même auteur et je n’hésite pas à l’inscrire dans la liste de mes découvertes préférées. J’ai aussi apprécié une phrase prononcée par l’enquêtrice : « Malgré toute cette m****, elle voulait croire qu’un espoir était possible ».

Rédactrice depuis de nombreuses années, je n'hésite pas à partager tous les sujets que j'apprécie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *