1991
Littérature

Critique du roman 1991 de Franck Thilliez

J’ai une grande passion pour les romans de Franck Thilliez que vous trouvez chez Fleuve Noir. Toute la saga avec Sharko et Lucie a été dévorée, c’est tout naturellement que je me suis tournée vers 1991. Toutefois, qui est Sharko ? C’est la question que l’on se pose en découvrant les livres. 

À la découverte du commandant Sharko ! 

Au fil des lectures, l’auteur propose quelques informations pour faire connaissance de Sharko. Toutefois, il est difficile d’imaginer réellement le personnage. Vous avez tendance à vous forger une idée avec une description plus ou moins précise. Vous espérez alors à ce moment qu’elle colle parfaitement à la réalité. Avec le roman 1991, vous pourrez rapidement savoir si votre image de Sharko est la bonne. 

La première enquête n’est pas facile, mais c’est le début d’une longue aventure pour cet homme qui sera au cœur d’une série télévisée : Le syndrome E. À cette époque, il est débarqué au 36 quai des Orfèvres et il reprend l’affaire des disparues. 

La personnalité de Sharko se dessine au fil des mots

Les premiers signes montrent que Sharko deviendra un enquêteur de renom avec une méthode un peu spéciale, mais très efficace. Il sera alors le meilleur allié de vos lectures. Vous aurez une bonne dose de nostalgie puisque le roman propose tous les symboles de l’époque à savoir le Walkman, Benetton ou encore Gainsbourg. 

Si vous ne connaissez pas Sharko ou encore Franck Thilliez, je vous conseille cette lecture. L’intrigue est parfaitement ficelée du début jusqu’à la fin et elle est rythmée par quelques fausses pistes. En effet, l’auteur se dévoile comme un fin manipulateur qui mettra vos nerfs à rude épreuve. Riche en rebondissements, ce roman devrait vous plaire puisqu’il évoque aussi des thèmes importants comme le vaudou. 

La découverte de ce livre est franchement un régal !

Rédactrice depuis de nombreuses années, je n'hésite pas à partager tous les sujets que j'apprécie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *