La foret des disparus
Littérature

Perdez-vous dans la forêt des disparus d’Olivier Bal

Je ne connaissais pas Olivier Bal, mais il m’a convaincue et séduite avec son roman. Il vous plonge dans un décor cauchemardesque, des étrangers ont tendance à disparaître alors que la forêt est en apparence somptueuse. Certains passages devraient accélérer votre cœur, j’ai apprécié celui où vous êtes invité à rejoindre les mines. 

Une atmosphère à la fois lugubre et vraiment angoissante

Comme certains personnages, vous aurez l’impression d’étouffer dans ce roman, vous tentez de retrouver la sortie de la forêt qui est conçue comme un labyrinthe. Ce livre édité chez Pocket et XO éditions est palpitant et vous aurez soif de connaissances. Parfois, j’ai vraiment eu l’impression d’être perdue dans cette forêt, d’étouffer, d’être compressée. L’angoisse se dessine dès que vous tentez de connaître la suite

Par contre, ce n’est pas un roman d’horreur, Olivier Bal a tout de même su apporter une petite touche d’angoisse très sympathique. Il décrit parfaitement les situations et j’ai pu être happée par la froideur de cette forêt qui ne donne finalement pas envie de la découvrir ou de se promener. 

Une forêt au cœur de tous les mystères

Vous perdrez forcément l’envie de vous balader dans une telle forêt. Olivier Bal retranscrit parfaitement les craintes de tous les protagonistes. Par contre, il y a un petit bémol au niveau de la policière qui est parfois agaçante. La réponse est sous ses yeux et elle n’arrive pas à la trouver. Vous êtes donc invité à plonger dans les tréfonds de cette forêt qui accueille de nombreux touristes au fil des années grâce à une fête assez spéciale. 

Les disparitions sont au centre de cette intrigue qui jongle également avec les chasses à l’Homme, les rituels ou encore les sacrifices et même l’entraînement d’enfant avec un club assez spécial. C’est donc une belle découverte que je vous recommande. 

Rédactrice depuis de nombreuses années, je n'hésite pas à partager tous les sujets que j'apprécie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *