Alors que le boudin noir est réalisé avec du sang de porc, le boudin blanc est quant à lui fabriqué avec du lait et des viandes blanches. Cette préparation charcutière se déguste normalement à l’occasion des fêtes de fin d’année. C’est une tradition française qui trouve sa place sur les tables à Noël. Il existe même des confréries du boudin blanc. Ce n’est qu’au XVIIe siècle que le boudin blanc est apparu sous son format actuel.

Recette du boudin blanc : une préparation à base de lait

Le boudin blanc est réalisé avec de la viande blanche, de la volaille, du porc, du veau, de la matière grasse, crème, beurre, gras de porc ou de veau et d’un mélange de panade, lait, œuf et parfois un peu d’amidon. On parfume cette préparation avec différents produits, des oignons, des carottes, des aromates, du thym, du laurier, des clous de girofle et de l’alcool et parfois de la truffe ou du foie gras. Le tout est réuni dans un boyau de porc proportionné en petits boudins de 12/15 cm.

Pour que le boudin reste parfaitement blanc, il doit être cuit dans de l’eau bouillante et refroidi très rapidement. Il se déguste grillé, au four ou poêlé. Le boudin blanc fait l’objet de plusieurs variantes, celui de Normandie est riche en gras, celui d’Ardennes bénéficie d’une IGP, du sud-ouest, il est emballé dans de la crépine de porc, des Pyrénées-Orientales, il est riche en œufs et celui du Tarn, sa saveur est très relevée.

Lire aussi  Utiliser une machine à café avec broyeur pour gagner en facilité

Un fleuron de la charcuterie fine

Le boudin blanc, une histoire qui remonte au Moyen Âge. Au fil du temps, la recette s’est affinée et il fait aujourd’hui le bonheur des gourmets. Selon le code de la charcuterie française, le boudin blanc ne doit être confectionné qu’avec de la viande blanche, du gras, des œufs, du lait, de la crème, du sel, des épices. La recette peut être améliorée avec des châtaignes, de la truffe ou du foie gras, du porto ou du madère, des champignons forestiers.

Le boudin blanc est souvent servi à l’apéritif chaud ou froid. Si vous êtes en panne d’idée, pourquoi ne pas essayer cette recette toute simple ? Prenez une pâte feuilletée et disposez dessus des tranches de boudin blanc intercalées avec des pommes, un mariage sucré salé très savoureux. Le boudin blanc accompagne parfaitement une purée de légumes, des pommes de terre cuites au four. Il a l’avantage de supporter un grand nombre de préparations.